Pour notre deuxième destination au Japon, nous avons choisi d’aller découvrir Okinawa, une ville réputée pour son art de vivre puisque c’est ici que réside le plus de centenaires au km carré. Au Japon, de façon générale, l’espérance de vie est l’une des plus développée au monde, mais parait-il qu’Okinawa bat des records. Nous avons donc décidé de reprendre un avion de Tokyo pour aller 2000 kms plus au sud et atteindre ce petit paradis. A notre surprise, Okinawa n’est pas en réalité une petite île, puisque au Japon il y a du monde partout. Nous pensions initialement pouvoir bénéficier d’un bain dans les eaux turquoises du Pacifique mais sortant de l’hiver on s’est contenté des eaux turquoises. Nous avons donc commencé notre visite de Naha, capitale de l’île. Il y avait d’abord beaucoup de touristes mais tous étaient asiatiques. En 5 jours, on peut compter sur les doigts d’une main les occidentaux que nous avons croisés. C’est bien, cela nous change de la NZ. Le marché local de Naha est très agréable, couvert, riche en nourritures en tout genre. Nous avons particulièrement apprécié la section produits de la mer avec des poissons tropicaux et des langoustes de taille impressionnantes. Nous avons aussi pris le bus local pour aller découvrir les plages qui abritent cette île. Sable blanc, eaux cristallines, personne, il ne manquait que quelques degrés pour si jeter. Même si Okinawa à la même latitude qu’Hawai on a gardé nos pantalons. Nous avons aussi visité le mémorial, lieu où s’est tenu une bataille de 1945 entre les Japonais et les Américains. Cette bataille est fameuse ici car 100,000 civils avaient perdu la vie. Au travers de nos visites, nous avons découvert une population très amicale et souriante. Il est vrai que les gens paraissent bien heureux, vivant très paisiblement. C’est peut être le secret 🙂 Nous avons en effet croisé de nombreux sexagénaires, septuagenaires, octogénaires ou centenaires dur de savoir…

Advertisements